projets

Projets en cours

Suite à des réflexions sur les priorités de recherches à mener, la question de l'alimentation durable a été mise en avant. Le Laboratoire Sauvage se lance dans un projet porté en interne sur le sujet des forêts nourricières.

Au programme : cueillette sauvage, suivi de production, cuisine et plantations !

Plus d'informations dans la page dédiée : cheminement et actions engagées.

  • Exploration bibliographique, explication de l'intérêt de la démarche et recueil de fournisseurs.
  • Plusieurs terrains trouvés pour de futures plantations.
  • Premières collectes de glands réalisées pendant l'automne 2020, premiers tests de préparation et premières dégustations !
  • Semences de Quercus bicolor, Quercus macrocarpa, Quercus robur en stratification à froid dans un frigo pour être prêts à planter en fin d'hiver.
  • Trouver des soutiens, des partenaires et des bénévoles intéressés. Contacter les chercheurs ayant publié récemment sur le sujet.
  • Compléter la biblio et choisir les protocoles.
  • Réaliser les études complémentaires (caractéristiques du sol, biodiversité locale, …)
  • Préparer les zones de plantations.
  • Planter en suivant le protocole.
  • Suivre les plantations.
  • Trouver et recenser des chênes en âge de fructifier.
  • Sélectionner des chênes à étudier (production et paramètres associés).
  • Automne - Hiver 2021 : récoltes et nouvelles tentatives de préparation et de stockage.
  • Le collectif se retrouvant régulièrement à Xirocourt autour d'un verger partagé s'est montré intéressé par l'étude de la biodiversité du lieu et par le suivi des caractéristiques du sol.
  • Des données opportunistes ont été collectées sur la flore et la faune. Pour rejoindre la page de ce projet, c'est par ici : Page consacrée au Verger de Vincent
  • Plusieurs programmes de sciences participatives ont déjà été mis en place et le suivi est voué à être perpétué chaque année.

  • Partage de connaissances, recueil des intérêts du collectif.
  • Premières photos et identification de plantes, partage avec la base de données du projet PlantNet.
  • Deux pièges photos positionnés sur plusieurs mois ayant permis de détecter le passage de quelques animaux. Partage de ces observations sur l'outil Naturalist permettant aux associations telles que le Groupe d'Etude des Mammifères de Lorraine de prendre en compte ces données opportunistes pour diverses études.
  • Prise en main de l'utilisation des appareils par les membres du collectif.
  • Mise en œuvre de protocoles d'étude de la biodiversité (Florilèges, Placettes à vers de terre, …)
  • Déterminer avec le collectif les protocoles les plus pertinents à appliquer (pour le suivi de récoltes ou de l'évolution des sols par exemple).
  • Mettre en œuvre chaque avec régularité des protocoles d'étude de la biodiversité et des caractéristiques des sols.
  • Nous souhaitons initier une fabrication de matériel de laboratoire à partir de plans open source. Ce matériel permettrait aux membres du Laboratoire Sauvage d'accéder à des possibilités de recherche bien plus grandes, tout en étant plus autonome qu'en achetant du matériel “tout fait” (en évitant de dépendre de sociétés qui vendent le matériel et les contrats d'entretien très chers).
  • L'idée est également de s'orienter vers des appareils qui consomment le juste nécessaire en énergie, en limitant le gâchis et en payant une attention particulière à l'éco-responsabilité de ce qui est fait en général.
  • Nous avons la possibilité d'accéder à des imprimantes 3D en divers lieux et à un atelier de fabrication participatif à Xirocourt. Cet atelier est d'ailleurs au sein d'une ancienne école qui pourrait héberger le laboratoire et les équipements nécessitant plus d'espace. Les réflexions sont en cours !

Pour donner une idée d'à quoi ça peut servir tout ça, voici 2 exemples de laboratoires participatifs qui utilisent ce type d'équipement :

Nous sommes aussi intéressés par la récupération de matériel ou l'achat d'occasion. Si vous avez connaissance d'un laboratoire qui se débarrasse de vieux équipements ou réactifs, merci ne nous le notifier (informations de contact en bas de cette page).

  • La fabrication d'un capteur de distance a été initiée pour que les cyclistes puissent mesurer à quelle distance les véhicules les dépassent. Tout le matériel est à disposition, il reste maintenant à assembler les composants et à faire fonctionner notre prototype. Si ce projet peut vous intéresser, n'hésitez pas à revenir vers nous, nous n'avons pas encore pris le temps de le détailler sur le site web mais le groupe de travail qui se penche sur le sujet a bien avancé !
  • Se documenter est la première étape nécessaire pour répondre à nos questionnements et prendre connaissance de l'existant.
  • Lorsque l'on se pose une question, nous avons tendance à nous tourner vers des sources d'informations souvent peu fiables, mais très attractives. Les sources d'informations les plus qualitatives sont souvent moins connues et moins relayées. Nous souhaitons remédier à cela en valorisant ce type de contenu plus riche.
  • Nous travaillons à transmettre les méthodes pour faire une revue de la littérature qui permette à chacun de faire la part des choses par lui même. Cela est particulièrement important en cette période de crise sanitaire avec de nombreuses fausses informations qui circulent et se mêlent au reste1).
    • Les articles de recherche sont des sources très riches en informations, dans un format très condensé. Cela nécessite un peu de pratique, mais cela permet d'accéder à des informations importantes qui sont rarement mentionnées dans les articles de presse (méthodologie, recul et nuances apportées par les auteurs dans la discussion). Il peut être nécessaire de se documenter pour combler ses lacunes de connaissances du domaine. Il est aussi possible de demander de l'aide aux auteurs ou à un spécialiste du coin2).
    • Quelque soit le support d'information, une lecture critique est nécessaire et il reste important de croiser différentes sources.
    • Une page dédiée à l'analyse d'informations est en cours de construction.
    • Un premier document est en cours de rédaction, plutôt à destination des étudiants et jeunes chercheurs en biologie. Vous pouvez accéder à ce document de travail avec le lien suivant : Protocole pour faire une revue de la littérature fiable et complète. N'hésitez pas à le commenter.
  • Nous pouvons aussi proposer des sessions pour se familiariser à l'anglais scientifique et à l'utilisation de dictionnaires et de traducteurs.
  • Trois ateliers d'initiation à la recherche bibliographique ont déjà été conduits et leur documentation reste encore à finaliser.

Ce projet est développé dans le laboratoire citoyen Hackuarium. Le Laboratoire Sauvage souhaite se former et déployer ce projet de recherche participative localement.


Nous souhaitons développer au sein du Laboratoire Sauvage une méthodologie de recherche exemplaire qui puisse être partagée et transmise par la suite. La première étape est de nous former grâce à une formation en ligne sur la recherche reproductible.

Test du système d'exploitation reproductible NixOS. Basculement sur Guix.


Vous aimeriez participer à d'autres choses ?

Vous souhaitez proposer un nouveau projet ?

  • Contactez-nous et nous pourrons organiser des ateliers création autour de votre proposition.
  • Mail : laurie@laboratoire-sauvage.fr
  • Téléphone : 06 30 92 47 06

2)
pas pour qu'il donne son avis ou fasse la revue à notre place, mais pour bénéficier de sa pédagogie pour nous permettre de comprendre certaines sources
  • projets.txt
  • Dernière modification : 2022/07/29 23:07
  • de laurie